Cépage : Chenin, les vignes récemment acquises ont été plantées sur un coteaux de pente modérée S/O, il y a environ 25 ans. La nature du sol est uniforme : altérations de schistes, texture sablo-limoneuse.
Vinification : Récolte en 2 passages sur raisins très mûrs, le raisin est véhiculé à la cave avec le maximum de précautions : peu d’écrasement, pas de vis dans les bennes et à la réception au chai. Pressurage et débourbage des jus dans la continuité de l’apport de raisins. Le jus clair est pompé dans les barriques pour la fermentation, barriques neuves à 2 vins. Fermentation lente et régulière, élevage sur lies fines (batonnages des lies régulières). Mise en bouteilles en septembre soit 1 an d’élevage. Equilibre du vin : 13,5%, -3g/l sucres residuels, acidité totale : 5,50g/l.
Dégustation : Beaucoup d’onctuosité et de finesse pour le Clos de l’Ailaut beaucoup de complexité et de richesse également qui pourront en faire un grand vin de garde (10 ans au minimum). Le boisé des barriques est juste perceptible mais amène de la rondeur. Le savennières « les bastes » se distingue pas son fruit, sa fraicheur et sa minéralité »; « l’ailaut » est plus sur une richesse globale , une souplesse et une linéarité. A déguster a l’apéritif, sur des poissons cuisinés, des plats spécifiques (ex asperges à la crème, coquilles st jacques ..) .
Température de service : Servir frais 12- 14°C